Le top 7 des tendances SEO en 2021

Tendances SEO

Les techniques de référencement ne cessent d’évoluer pour fournir des outils et des méthodologies que les professionnels doivent s’en servir afin d’ajuster leurs stratégies digitales, tirant profit des potentialités et performances des différents moteurs de recherche.

 

 Si vous prenez le temps d’examiner l’évolution d’un domaine stratégique pour la survie de vos sites web, la pérennité d’un trafic créé tout autour depuis déjà une décennie. Vous allez s’apercevoir que l’apparition des supports de communications et l’intelligence artificielle ont rendu la tâche un peu plus complexe au spécialiste du référencement.

 

D’ailleurs, on estime que le rythme de ce changement va davantage s’accélérer au cours des dix prochaines années ce qui rendra la survie des spécialistes du marketing plus difficile dans le sens où vous devez élaborer chaque jour des stratégies de référencement avec vos clients.

Alors quelles sont les principales tendances en matière de référencement pour 2021 ?
Un contenu de qualité

En tant que facteur clé du classement des sites Web, le contenu joue toujours un rôle essentiel dans l’optimisation des moteurs de recherche, le contenu est roi, indétrônable pour toute stratégie de référencement. 

Plus le contenu que vous créez est de qualité, plus les gens sont susceptibles de vous lire et, surtout, de redécouvrir ce que vous avez écrit. Si vous ne proposez pas une expérience agréable aux visiteurs de votre site web, les textes mal rédigés seront pénalisés par Google. Si vous sacrifiez la qualité du contenu, votre classement en souffrira également.

Avez-vous auparavant cherché une information dans un paragraphe de 200 mots ? Or, des centaines de sites proposés et identifiés par Google semblent vous fournir la réponse qu’il faut parfois chercher et vérifier à partir des sources référencées sans pour autant trouver une réponse satisfaisante à votre question.

Que dire si vous rédigez des articles de 150 mots à peine. Ces derniers, seront-ils aussi visibles sur Google ? D’où la question combien de mots doit-on écrire ? À quoi ressemble un article, un contenu de qualité ?

Il contient des milliers de mots. Il contient des titres, des sous-titres, des images, des tableaux, des listes à puces, des citations, des vidéos. Il contient des liens vers d’autres pages du site web. Quel contenu de qualité pour que les utilisateurs restent sur la page.

De l’optimisation, bien sûr. Pour que Google en connaisse la signification. Le secret du succès réside dans une orthographe naturelle et une utilisation modérée des mots-clés. Afin d’obtenir l’effet d’une écriture fluide et contenu agréable à lire.

La recherche sémantique

Il s’agit d’informations permettant de comprendre comment et pourquoi les utilisateurs effectuent des recherches. Quelles réponses, quelles informations, quel contenu ou même quelle expérience recherchez-vous ? Augmenter la valeur sémantique du site demande une attention constante. Il n’existe pas de méthode facile pour y parvenir. Cependant, il existe quelques principes élémentaires comme la mise en place d’un calendrier éditorial.

 

  • Écrivez pour les lecteurs, pas pour les moteurs de recherche.

 

  • Cela signifie qu’il faut élaborer un contenu pertinent, précis et compréhensible.

 

  • Ajoutez des puces et des listes pour aider les utilisateurs à naviguer et à trouver les informations dont ils ont besoin.

 

  • Placez des liens internes contextuels sur votre site Web.

 

  • Les liens internes ne se limitent pas à composer des chemins de navigation logiques pour vos utilisateurs vers des sujets connexes.

 

  • Des liens internes stratégiquement exécutés produisent une carte bien structurée et riche en données du contenu pertinent autour d’un sujet central ou d’une requête de recherche.

 

  • Optimisez votre contenu en fonction des thèmes, et non des mots-clés.

 

  • Une stratégie d’optimisation consiste à créer des groupes de contenu de valeur sur un thème dominant.

 

  • Par exemple, un groupe de sujets sur le référencement peut contenir des sous-thèmes liés au référencement technique, au référencement on page ou aux backlink.

 

  • Bien entendu, en créant et en ajustant les groupes de sujets, vous pouvez former des associations entre les mots-clés à courte et à longue traîne, ce qui vous aidera à obtenir un meilleur classement.

 

  • Utilisez des données structurées (lorsque cela a un sens).

 

  • L’utilisation de produits, de questions, d’articles ou de notes aidera les robots à trouver et à comprendre vos pages plus facilement.

 

  • C’est ce qu’aiment les moteurs de recherche, notamment les Rich Snippets.
Au fait, c’est quoi les Rich Snippets

Les Rich Snippets visent à étoffer les résultats qui s’affichent lorsqu’un internaute effectue une recherche Google. Lorsqu’on poste une question sur Google, un « résultat sans clic » s’affiche tout en haut de la première page de résultats de la recherche.

Cette boîte contient une image et une réponse à votre question. Ainsi, vous n’avez pas besoin de cliquer pour accéder à un article.

Mauvaise nouvelle : ce n’est pas vous, mais les algorithmes automatisés de Google qui choisissent le contenu d’une page à promouvoir en tant que « Featured Snippet ».

Bonne nouvelle : vous pouvez générer un contenu informatif détaillé et facile à lire. Ce contenu devient davantage un extrait. Les algorithmes de Google sélectionnent généralement le contenu qui répond rapidement à certaines questions. Pensez à effectuer des recherches et à créer du contenu.

Par exemple, « À quelle fréquence dois-je laver mon réfrigérateur ? Si vous fournissez des informations indispensables à utiliser dans ces extraits de contenu, cela indique que votre site a un contenu de valeur. L’astuce consiste à fournir suffisamment d’informations indispensables pour être incluses et inciter le moteur de recherche à cliquer.  » Votre site Web doit présenter les informations sous forme de listes à puces et des blocs HTML faciles à comprendre pour un ordinateur.

Et si vous devez appliquer cette nouvelle tendance SEO ?

Comme vous pouvez le voir sur la capture d’écran ci-dessus, l’extrait présenté ici contient une liste de points. Veuillez noter que Google a affiché une image provenant d’un autre site Web que celui que vous avez listé. La référence de l’image joue donc également un rôle. Le visiteur qui clique sur l’un de ces extraits étendus s’attend à une bonne expérience utilisateur.

Pouvez-vous atteindre la position 0 sur Google ?

À la découverte d’une nouvelle expérience utilisateur

Nous savons qu’il est important d’améliorer l’expérience utilisateur d’un visiteur de site web. Cependant, il s’avère qu’une bonne expérience utilisateur aura à l’avenir un impact significatif sur le classement des moteurs de recherche.

À partir de mai 2020, Google tiendra désormais compte des signaux UX dans ses classements, par exemple avec Core Web Vitals. Il s’agit d’un ensemble de mesures réelles, centrées sur l’utilisateur, qui quantifient les aspects importants de l’expérience utilisateur.

Il s’agit d’un ensemble de paramètres réels, centrés sur l’utilisateur, qui quantifient les aspects clé de l’expérience utilisateur et mesurent des dimensions de la facilité d’utilisation du contenu Web telles que le temps de chargement, l’interactivité et la stabilité du chargement du contenu.

Avec cette mise à jour de l’algorithme de recherche, Google met davantage l’accent sur les expériences agréables pour les internautes : des pages rapides, un site web facile à utiliser et accessible sur tous les appareils et toutes les plateformes.

Le mobile friendly

Votre page doit être optimisée pour les smartphones. Veuillez noter que Google publiera l’index initial des appareils mobiles l’année prochaine. L’index Google Mobile First est responsable de votre succès ou de votre échec.

 

En effet, le nombre de pages vues sur mobile augmente rapidement et ce n’est pas fini : les sites web qui manquent d’optimisation pour les appareils mobiles se suicident dès 2020, mais la façon dont les smartphones recherchent des informations est tellement avancée que les appareils mobiles ne suffisent pas.

L’interface utilisateur doit être facile à lire, attirer l’attention des gens, puis être capable de répondre à leurs questions, de les informer ou de les divertir. Oui, c’est encore une fois une question d’UX.

N’ayez pas l’assurance que votre site responsive est suffisamment bon. La version de bureau d’une page, et toujours négliger la version mobile. Souvent, avoir un site responsive sur un smartphone est très inconfortable – cela doit changer !

Le référencement Local à l’heure de l’UX

D’abord, il faut noter que 46% des recherches sur Google portent sur des recherches de localisation. 

Bien que l’effet COVID-19 est passé par là où les recherches localisées ont baissé par rapport à l’année précédente. Ceci n’empêche et malgré ce qui se passe dans le monde, Google met constamment à jour son algorithme de recherche locale et la façon dont les résultats sont affichés dans les SERPS.

Si vous êtes dans un secteur où votre sphère d’influence est limitée, vous ne pouvez plus ignorer l’optimisation des moteurs de recherche locaux SEO.

Le Covid-19

En conclusion de cet article, nous souhaitons vous rappeler que le COVID-19 est encore loin de disparaître. Il semble que nous devrons vivre avec pendant au moins une année supplémentaire.

Cette crise a montré que de nombreuses entreprises ne sont pas suffisamment préparées. Certaines d’entre elles ne font que survivre pour ne pas disparaître.

En tant que spécialistes en marketing et référencement, nous vous proposons quelques pistes, astuces et alternatives afin d’en profiter et de trouver une issue de secours.

Développez une stratégie de communication de crise. Après avoir attentivement lu cet article, vous aurez certainement retenu qu’il ne s’agit pas de savoir comment classer tel ou tel mot-clé en cas de crise, mais comment créer un contenu utile, opportun, parfois urgent, pour les personnes qui en ont besoin.

Si le contenu recherché par votre public se rapporte à l’achat d’un livre de cuisine chinoise dans un contexte de pandémie de coronavirus, qu’il en soit ainsi.

Sachez que vous devez mettre vos informations à jour régulièrement. Vos clients, consommateurs, partenaires et prospects veulent savoir comment la crise a affecté votre produit ou service et, plus important encore, comment elle a affecté leur perception de votre produit ou service.

Êtes-vous toujours en activité ? Votre offre, a-t-elle dû changer ? Veillez à ce que ces informations puissent être affichées dans les plus brefs délais sur votre site web, dans l’annuaire Google My Business et sur d’autres sites web (tels que vos réseaux sociaux).

Réfléchissez à tout ce que vous pouvez faire pour les satisfaire. Vos clients peuvent-ils bénéficier d’une réduction liée à la crise ? Par exemple, Kaspersky offre un logiciel antivirus gratuit aux organisations médicales.

En France, candy Crush a offert des vies illimitées pendant la première semaine du confinement général. D’ailleurs, et les exemples sont nombreux.

Cependant, une période de crise est aussi une bonne occasion pour les entreprises de donner quelque chose en retour et qui sait, de faire connaître leur nom à davantage de personnes…

Conclusion

Le référencement de 2021 doit satisfaire l’IA de Google et répondre à ses attentes : des sites web au contenu de qualité et à l’expérience utilisateur optimisée. Par conséquent, si vous voulez gagner la bataille du référencement, l’expérience utilisateur sera d’une importance capitale dans les mois à venir. Également, il faut adapter votre contenu à un langage conversationnel, par exemple. Ceci afin de renforcer votre référencement.

Pour conclure, la résolution de 2021 ? Il faut impérativement renforcer votre référencement SEO ! N’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour affiner votre stratégie : si vous passez une annonce sur LydiaMedia, vous pouvez également utiliser un simulateur pour évaluer la valeur d’une campagne de référencement et tout savoir sur les facteurs qui influencent le prix des prestations fournies par nos experts.

Appelez-nous